Course 2 : Higher and higher

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Course 2 : Higher and higher

Message par fullturtle le Sam 5 Nov - 18:13

Mathu a écrit:
Qualif: "Course" agréable avec cette LMP2, qui aurait pu être différente si je ne m'étais pas planté, je fini 4ème un peu déçu mais c'est pas très grave étant donné le peu d'heure d'entrainement que j'avais à bord de la Zyteck (volontairement), c'est pas illogique.

Course 1: j'ai bien aimé cette course, les sensations étaient bonnes sur le sec et aussi sous la pluie. Les duels étaient top, au début avec Michael puis après avec Full et Mika. Je me suis arrêté à la 25ème minutes comme prévu, et profitant d'un cafouillage de la direction de course arrosé généreusement la veille pas un lourd virement bancaire, je vole comme à mon habitude la victoire.

Course 2: J'ai préféré mettre fin à l'hémorragie très vite en quittant la course. Le Full Yellow est une excellente idée dans le fond mais inapplicable dans GT6, parce qu'il y'aura forcément des différences d'avis, de la triche, des temps de réactions différents, des vitesses différentes ensuite, et puis comment voulez vous qu'un connard de mon rang, qui n'a pas de micro puisse annoncer une "SC" sans laisser filer plusieurs secondes de plus qu'un autre joueur qui a le moyen de le dire à l'oral. Le Full Yellow est une usine à gaz et un nid à emmerdes.

Sur l'accrochage avec Mikazuki, j'ai sur le moment eu la sensation d'avoir été accroché (mais comme je n'ai pas le replay je ne peux pas vérifier), j'ai donc très naturellement écris "SC", et à l'application du full Yellow j'ai décidé comme ça à été fait juste avant de revenir à ma place donc "à fond" pour rejoindre Mikazuki 500 mètres plus loin. Puis, comme tout le monde donner son avis sans que personne ne sache gérer le truc et que je faisais visiblement chier le monde, ça m'a cassé les couilles et je suis partie.

Vous inquiétez pas, je compte cette dernière course dans mes stats comme un abandon, donc pour une 6ème place.
Pour les points, si vous continuez un classement "officiel" sur le reste des courses de cet saison 2, je ne veux pas y figurer.
Et pour les réglages, si c'est trop lourd à faire, vous pouvez arrêter de les faire.
En vous remerciant.

@Fullturtle a écrit:   Mes impressions :

 Course qualificative :
J'adore ce circuit ainsi que la voiture. Ces deux ingrédients ont permis de plutôt bien m'en sortir avec le niveau de fatigue que j'avais pour débuter la soirée Sleep .Ça ne m'a pas empêché d'embrasser les rails à plusieurs reprises, sur ce coup là nous étions plusieurs. J'ai pu accrocher la 3ème place en essayant de suivre le très bon rythme de Michael et R-One  (meilleur tour en piste). Bravo à  tous et félicitations à Michael pour cette victoire en plus d'avoir résisté à la vive remontée d'R-One.

Course à SPA :

Le départ était plutôt bon , il a fallu que j'aille tout à gauche de la piste pour m'enfermer entre Michael et la pelouse :fchier: pour aborder le virage de la source. S'en est suivi une petite dégringolade et l'entame d'une course poursuite. C'était sympa d'ailleurs , on a pu rouler très proche les uns des autres pendant un certain temps. Il y a eu de belles séquences de dérapages contrôlés lol!
Il a fallu se résoudre au fait que les 4RMs étaient plus stable dans le temps. Mika, Mathu et moi avons pris peu à peu le large. Michael et R-One sont passés aux stands alors que nous avions déjà une belle avance.
Une bataille était bien engagée en tête. J'ai perdu une position après un contact avec Mathu à l'abord du virage de la source où j'ai oublié de freiner plus tôt.  En le voyant sortir de sa trajectoire par ma faute, j'ai ralenti et Mika a pu s'infiltrer pour reprendre la poursuite derrière Mathu.
Ensuite, le cafouillage après l'arrêt de bus pour lancer la procédure de FCY a fait que nous avons perdu Mika et moi, du temps, et Mathu a pu bénéficier d'un arrêt presque gratuit vu qu'il rentrait au stand au même moment pour changer les pneus et ravitailler. Godzilla lime le bitume mais bouffe aussi les pneus vue sa masse lol!
Dommage que ce cas de figure ce soit présenté mais nous n'étions plus que trois pour se disputer la victoire sur SPA avec une pluie de plus en plus présente. Il a fallu gérer la glisse au mieux avec Mathu qui remontait bien vite sur moi et Mika.
On s'est livré à une belle fin de course malgré les conditions changeantes de piste. A mon tour, j'ai profité d'un petit écart de Mika pour reprendre la poursuite sur Mathu qui nous a dépassé.
Bravo à Mathu pour cette victoire sous la pluie. Bravo à Mika pour les belles batailles et bien joué à R-One et Michael pour leur début de course.
Navré que les conditions de courses aient été ainsi. C'était une première expérience.


Course à MATTERHORN

J'ai pris un départ prudent pour éviter les accrochages sur la première série de virages, pas forcément à l'aise avec le décollage de la voiture sur cette zone en pente. Il m'a fallu quelques tours pour retrouver mes marques et enfin pouvoir espèrer profiter à plein de ce très beau circuit. Aussi bien pour le caractère technique que pour le cadre. Un vrai plaisir. Sympa que Slash ait pu participer et merci pour son fairplay. Mika a assuré aussi pour ma part. De nouveau dommage pour cette application difficile du FCY. Je suis arrivé dans un nuage de fumée et j'ai découvert Mathu à l'équerre sur la piste. J'ai vu son message FC et ai tout de suite caler ma vitesse sur 80, seulement il y avait eu incompréhension sur la cause de la sortie de piste de Mathu induite par un petit accrochage avec Mika qui avait déjà pris le large.
Ce sont des choses qui arrivent et malheureusement on ne peut que s'en apercevoir à la rediffusion, pendant la course c'est beaucoup plus dur quand on est dans l'action.
Après la déception de voir abandonner Mathu, il a fallu construire une remontée dynamique. Pendant que Michael et R-One caracolaient en tête, je m'attelais à enchaîner les bons tours. La fatigue s'est faite sentir et j'ai de nouveau refait la carrosserie de ma pauvre Audi. :sifflet:
Les écarts faisaient le yoyo du coup avec les leaders. Peu à peu, avec quelques séries de tours en 1.30.xxx j'ai fait fondre mon écart d'environ 30s du début de remontée. J'ai ainsi pu batailler avec R-One (passés d'armes assez folklo notamment en bas de cette grande descente du Rotenboden  :joker1: ). Seulement ses pneumatiques n'ont pas tenu et j'ai pu reprendre la remontée vers Michael qui tenait bon en tête. Le temps a eu raison de mes espoirs de titiller la Ferrari de Michael qui empoche une jolie victoire.    :pompom:
Je ravis le meilleur tour en course tout de même  Razz
J'avoue que j'aimerai voir une procédure de FCY dans GT Sport  :drapb:

Merci à tous d'avoir participé à cette série de courses. 2 victoires pour Michael et 1 pour Mathu
Au jeu des points, je l'emporte grâce aux meilleurs tours en course et au fait que j'arrive second sur les deux courses.  :vainqueur:

Maintenant, place aux groupe C et au fabuleux circuit de Monza des années 80 :coool:

Michael a écrit:  
Voilà mon debrief.

Course de qualification à Madrid.

J'avait très stupidement oublié que la 1ere course ce disputai avec une voiture totalement vierges de tout setup. Laughing aussi, je fut bien embêté avec ma zyteck et son setup au petit oignons. Les 1ères tours de course fut assez compliqué car je devais m'habitué à son comportement, géré mon duel avec R-one puis un Mathu qui me klaxonnai. Le full course yellow ma bien aidé a reprendre de l'air. Puis à la reprise, je n'ai fait que sous piloté, gérant ma course du mieux que je pouvais. Je savais que R-One et Turtle revenaient comme une balle sur moi. Mais j'était pas trop inquiet, circuit en ville, quasi impossibilité de dépassé. Pourtant R-One à tout tenter et c'etait pas faute d'essayer, bien joué !
Je remporté donc la victoire pour moins de 3 dixième et de surcroît, je signait ma tout 1ère pôle position ! Bien que je n'était pas le plus rapide.

Course principal . Spa.

Pour moi, une ferrari se doit d'être rouge, et d'autant plus à spa. Donc pour l'occasion j'ai fait une entorse à mes couleurs et j'avait bonne espoir que cela me porte chance. Faut croire que le rouge et moi, bah c'est je t'aime moi non plus. Lors du warmup up, je remarque assez vite que la california ne réagit pas comme je le voulais. J'avait beau faire comme je voulais, les sensations et la confiance n'était pas au beau fixe... et c'était pas le seul problème...
J'estime avoir fait un très bon départ, mais arriver à l'aborde du 1er virage, je suis encerclé par Turtle à gauche et Mathu à droite, fort avantager par leur transmission intégrale. Je parviens néanmoins à être 2e et Mathu s'envole... avant de faire une erreur. Je récupère à tête de course durant quelques tours. Je roule très prudemment au début,  ce qui permet à Mathu de refaire son retard, puis de me passer. Je décide d'augmenter mon rythme, mais la Ferrari fut tout bonnement un camion à conduire (#ProstForever). Je dégringolà jusqu'à à 4e place et constata assez vite que la messe était dite. Il me restait plus qu'a me battre avec R-one et surtout avec ma Ferrari. mon agacement atteignait son paroxysme quand j'effectuait mon arrêt au stand et que je ne pu pas m'empêcher de lâcher "Ridicule" en message (#AlonsoTheBestEver.).
Après le passage au puits, ma voiture, le full course yellow, les 4x4 et l'arriver de la pluie m'à fait lâcher l'affaire. Je pensais déjà à Matterhorn et à ma position en grille inverser... a l'avant.
Un grand bravo à Mathu, tu mérite amplement cette victoire,  tu a parfaitement géré ta fin de course sous la pluie.

Course principal. Matterhorn.

Pour cette course, mon meilleur allié fut un invité et dernière seconde, Slash. Des le début, je portai l'estocade sur lui pour lui chiper la p1 et me construire et suite une belle avance. Les full course yellow successif et la grosse pagaille de début de course mon comme à Madrid, donner un gros avantage. Le 1er coup dur fut le retrait en Mathu. Je n'avais pas compris ce qui ce passai sur l'instant et j'ai trouvé ça très triste. La course repris ses droit et je restai leader avec dix seconde d'avance sur... Mon poto R-One. Avance que je maintenait aisément tant ma Ferrari california blanche était génial.
Cela ne m'empêcha pas de faire une grosse boulette (merci Mikazuki et Slash  Twisted Evil ), ce qui permi de relancer pour de bon la bataille avec R-one. Et elle fut très indécise car se jouant sur les petites fautes, les opportunités et la chance... et les pneus.
Je repris la tête de course à 12 min de l'arriver, puis je me suis construit une avance de dix seconde sur le pilote au n5. La fin de course fut très tranquille, je devais géré l'usure des pneus, la fatigue et mon avance sur Turtle pour m'assurer de la victoire.

Top moment.
Mes batailles avec R-one out le long des 3 courses, c'était Fun,  faire play et jouissifs à souhait.
La ferrari blanche, juste parfaite.
Slash, gestion parfaite des drapeaux bleu et meilleur allié en suisse.

Flop moment.
Le full course yellow. C'est la fausse bonne idée de l'année et un vrai bordel tant en interprétation, application de la règle. En Gentleman driver, j'ai géré pour pas avoir un gros avantage mais c'est un système que j'espère ne plus revoir. D'autant plus que quelques top pilote n'on pas de micro et que ça a foiré leur course.

L'Équivalence entre les autos. Je reste très réticents au système de ratio poids/puissance sujette à modification perpétuel (et ça s'arrange pas quand il y a un cheptel de 15 autos disponible, en exagéré.). Sans oublier à cohabitation entre 2 et 4 roue motrices. Déjà assez délicat à gérer sur le sec, alors sur la pluie (et je rejoins R-One), ça tourne à la parodie.

Et pour finir un programme très  (trop ?) chargé.

Fichu tablette...
avatar
fullturtle
Mécano

Messages : 336
Date d'inscription : 07/08/2014
Age : 43
Localisation : Touraine (Indre et Loire)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum